Marchandisage du carnaval de Dunkerque: œuvres d’art ou accessoires, faites votre choix!

Même quand c’est fini, ça continue ! Une fois que la saison carnavalesque sera passée, il sera possible de prolonger la fête grâce aux objets ou œuvres d’art qui fleurissent sur le marché. Tour d’horizon (non exhaustif).

Par La Voix du Nord | Publié le 06/02/2016

Figurine de masquelour

Un carnavaleux à perruque blonde, sourire aux lèvres, fourrure chatoyante. Un autre tenant fièrement son berguenaere. Mais ces masquelours, plus vrais que nature, ne mesurent pas plus de 20 cm ! C’est tout le talent de Dominique Mouftier, artiste dunkerquois passé maître dans l’art de donner vie à des personnages de carnaval en terre cuite, peints. Depuis de nombreuses années, il réalise dans son atelier dunkerquois des carnavaleux « standards », dont des tambours-majors, mais il reproduit aussi, sur demande et à partir de photos de particuliers, des « ma tante », avec le plus grand souci du détail. Cela va des plis de la veste à la petite bouteille de bière à la main, en passant par le maquillage, le plus fin possible, ou l’inclinaison de la tête. « Pour moi, le plus important, c’est de capter l’attitude, les proportions, le mouvement, la ressemblance, raconte Dominique Mouftier. C’est un instantané de vie. » Ses pièces, qui lui nécessitent dix à quinze jours de travail selon les modèles, sont des pièces uniques. Le prix ? « Je fonctionne dans l’esprit galerie d’art. Les gens m’appellent, on discute du projet, et je détermine le prix en fonction aussi de la difficulté » Dominique Mouftier est parvenu à faire fonctionner le bouche-à-oreille dans le milieu du carnaval, et même au-delà, mais son travail ne s’y cantonne pas. Il consacre aussi son temps à peindre des portraits, et à réaliser des personnages divers.

Badges et compagnie

Edition numérique des abonnésChez DKdrage, le site qui se présente comme la « Boutique des Dunkerquois », on trouve tout ce qui peut aisément agrémenter un clet’che de carnaval : des écussons, des badges, des stickers, des autocollants, des t-shirts. Pour les badges, le site met en avant le fait-maison. « Pour la saison 2016, ils sont toujours exclusifs, en deux tailles, 38 et 56 mm. 100 % des badges sont créés et fabriqués par nos soins à Dunkerque », précise DKdrage. Côté graphique, il y en a pour tous les goûts : zotche stylisé, lion des Flandres, Jean Bart… Comptez 20 € pour le t-shirt, 2 € le badge.

T-shirts

Le Petit Dunkerquois. Le journal satirique de la cité de Jean Bart propose sur son site une petite boutique où l’on trouve des t-shirts 100 % esprit carna. Mention spéciale au modèle Born In Saint-Pol. 20 € pièce.

Le Gallodrome. La célèbre enseigne 100 % Nord - Pas-de-Calais décline son univers de t-shirts vintage et décalé avec le carnaval de Dunkerque. De la couleur, du style, de l’humour et une vingtaine d’euros par t-shirt.

 

 

Partager